Hugo Bel

Gourmandise, Hugo Bel, 2017Gourmandise, Hugo Bel, 2017Echappée du 22.09.2016, plâtre naturel, pigments, cordes tressées, poulies, 2016Échappée du 31.12.2016, plâtre, pigments, cordes tressées, 2016Plat de résistance, 7x5x10 cm, plâtre, pigments, 2017
1 / 2

vit et travaille Ă  Toulouse

Exposition(s) : Vendredi 9 juin : 14h-18h Accueil des groupes sur réservation / Samedi 10 juin : 17h-22h Inauguration avec cycles de performances et "Temps Fort" du Printemps de l'Art Contemporain / Dimanche 11 Juin : 14h-18h Accueil du public et cycles de performance

••• Site internet de l'artiste

Folie(s) au Pavillon - Watergame #5

Né en 1990, Hugo bel vit et travaille à Toulouse. Il obtient en 2016 le diplÎme national supérieur d'expression plastique aux Beaux-Arts de la ville de Toulouse.

"Cherchant au sein de la peinture ce qui faisait Ă©paisseur et support, je posais des masses de bĂ©ton colorĂ©es sur la toile. Je me suis ensuite intĂ©ressĂ© aux fragments qui s’en dĂ©collaient ; leur finesse, leur fragilitĂ© dialoguaient avec l’espace environnant. J’ai alors compris pourquoi ce cadre rigide et strict ne m’avait jamais permis la respiration que la sculpture offre.

Aujourd’hui, bien que pleinement sculpteur, j’ai conservĂ© un goĂ»t pour l’image, une image corporelle qui, parfois, fait membrane.

En effet, l’image permet un laisser-passer, un laisser-aller, Ă  travers les lieux auxquels elles sont connectĂ©es.

Mon travail actuel s’inscrit dans le champ Ă©largi de la sculpture et de l’installation. Dans leur processus de fabrication, mes travaux questionnent le rapport au lieu et le caractĂšre Ă©phĂ©mĂšre d’une installation in situ. Le lieu choisit dirige et forme la sculpture, il me propose une direction. Des tensions spatiales et architecturales se crĂ©ent, convoquent le corps du visiteur.

Principalement aujourd’hui avec le plĂątre, dans une dĂ©marche phĂ©nomĂ©nologique, j’observe et retranscris des activitĂ©s de tous les jours qui se dĂ©roulent sous nos yeux. Le rapport que j’entretiens avec ce matĂ©riau est d’abord sensuel. Pour que celui-ci s’exprime et me surprenne, je le verse, le dĂ©pose et le laisse rĂ©agir avec le support. 

Je provoque la matiĂšre pour aboutir Ă  des formes fines, en Ă©quilibre".

Hugo Bel.