Cyril Verde

Cyril Verde, Véhicule, 2014, détail, bois, corde, courtesy de l'artiste.Cyril Verde," Véhicule ", 2014, bois, corde, courtesy de l'artiste.
1 / 2

Vit et travaille Ă  Issy-les-Moulineaux

Résidence : Château Grand Boise, Trets

Champ magnétique du quotidien

VĂ©hicule particulier

« Sculpture-véhicule ; usagée. Immobilisée. Casse-tête désespérant, façonné à la main.

Objet étranger accidenté et accidentel. Sculpture en bois réalisée sur le site du domaine de Grand Boise à quelques centaines de mètres de son lieu de stationnement final. Une roue créée avec les moyens du bord pour un unique et laborieux voyage. Un véhicule à propulsion humaine limite et limité. Limite trop grand, trop encombrant pour être déplacé par une personne. Lourd et fragile à la fois. A la limite de se briser à chaque révolution.

Révolution...révolutionnaire comme le Niva véhicule tout terrain véhicule porteur de l’idéal soviétique créé pour fendre le paysage de la grande Russie.

Comme lui, mal fait avec de bonnes intentions, ou bien l’inverse. Appareil anachronique célibataire laissé à la nature, Véhicule Particulier ne questionne rien, ne commente rien, ne montre rien d’autre que sa propre histoire, sa déroute et son abandon ».

Cyril Verde

EXPOSITIONS RÉCENTES :

En 2013, Cyril Verde a participé à une exposition collective à la Villa du Parc et en 2012 à la « Biennial of young artists » de Bucarest et au 57e Salon de Montrouge (Le Beffroi).